La capacité à se former, LA compétence attendue par les recruteurs dans votre CV.

Selon plusieurs études prospectives, une des compétences les plus attendues du prochain siècle sera la capacité à apprendre (avec la capacité à développer ses réseaux, à interagir avec les autres entre autres…). Alors vous qui êtes en train de rédiger votre CV, nous avons demandé à Mycvfactory un éclairage sur comment présenter et mettre en valeur ses formations dans son CV.

Ce que souhaite voir l’employeur

L’employeur a besoin de voir chacune de vos formations, diplômes ou niveaux, les années, le nom de l’école et éventuellement le lieu, les options et les mentions.
Dans votre CV, votre formation doit apparaitre après votre expérience professionnelle, sauf dans le cas où vous venez tout juste de vous réorienter et d’obtenir un diplôme, ou si vous venez de terminer vos études.

La présentation

Pour que vos formations soient bien mises en valeur et lisibles, il est préférable de les citer dans un ordre ante-chronologique (de la plus récente à la plus ancienne).

Les diplômes et formation

Si vous avez obtenu plusieurs diplômes en formation initiale ou en formation continue, sachez que vous ne devrez pas tous les présenter.

Par exemple, le brevet des collèges n’a pas lieu d’être nommé, surtout si vous avez obtenu d’autres diplômes comme le bac par la suite.

Par ailleurs, si vous avez plusieurs diplômes à votre actif, renseignez uniquement ceux qui font sens pour le poste que vous convoitez. Nul intérêt de citer un CAP boulanger si vous avez obtenu une licence en ressources humaines et que vous postulez dans ce secteur.

Cela vous permettra également de gagner un espace précieux afin de détailler plus profondément d’autres formations, et ce dans le but d’y insérer un maximum de mots clés correspondants au poste.

Les formations qualifiantes sont à mettre en avant, de même pour les formations rares comme la formation à la langue des signes française, ou très spécifique comme une formation à l’administration Linux si celles-ci sont en rapport avec le poste que vous recherchez.

Gardez en tête cependant que toute expérience hors du commun, pertinente ou particulièrement enrichissante peut être citée si vous estimez qu’elle apporte une valeur ajoutée à votre candidature. Cela signifie également qu’en fonction du poste ou de l’entreprise que vous sollicitez, les formations sélectionnées peuvent être différentes.

Les stages

Les stages doivent être détaillés dans la formation correspondante, pour enrichir votre cursus et apporter une note professionnelle. Précisez bien la durée, l’entreprise et vos responsabilités pendant ces stages, en essayant d’y intégrer le plus de mots clés possibles.

Les cas particuliers

Si vous n’avez pas obtenu votre diplôme, par exemple, n’essayez pas de mentir à ce sujet. Soyez honnête, mais formulez cela de manière astucieuse. Au lieu d’écrire que vous n’avez pas obtenu le diplôme, écrivez plutôt que vous avez le niveau de ce diplôme en bout de ligne, entre parenthèse.

De même si vous avez arrêté votre formation en cours de route. Si vous avez arrêté après deux mois, il n’est pas nécessaire de le citer, mais après une année, notez-le (sauf si la formation n’a pas de rapport avec le poste) en vous assurant qu’au-dessus figure bien une formation complémentaire.

Pour des études en alternance, vous devrez les indiquer dans la zone formation et expérience professionnelle.
La formation continue quant à elle doit être renseignée au même titre que les autres formations, essentiellement s’il s’agit de cursus longs, diplômants ou qualifiants.


Article invité écrit par Par Pauline Lahary, fondatrice du site www.mycvfactory.com, un site proposant des modèles de CV et des exemples de lettres de motivation pour faciliter la recherche d’emploi.

Et fièrement propulsé par Hyperbolyk, Marketplace de la Formation.