Entrepreneuriat technologique : créer son entreprise quand on n’a pas d’idée. Ils sont bien nombreux ceux qui souhaitent entreprendre et qui attendent LA bonne idée pour se lancer. En vain, au risque de passer à coté de sa vie ?

Hyperbolyk continue d’explorer ce monde qui change, et vous fait profiter d’une belle rencontre, une belle start-up : Startsquare.io 

Aujourd’hui quand vous réfléchissez à votre emploi, votre carrière, à votre job demain, 3 options s’offrent à vous : changer au sein même de votre entreprise, évoluer en interne. Changer d’entreprise (voire de Région), vivre une autre expérience professionnelle et prendre un peu plus de risques donc (« prendre des risques » ou « saisir sa chance » d’ailleurs, quelle est votre expression favorite ??).

Ou alors créer (ou reprendre) votre propre boîte.

Oui, me souffle-t-on, une 4 ème option consisterait à tout plaquer (avec ou sans un gros Loto) et partir vivre en Ardèche, cultiver un jardin, retourner aux sources, se déconnecter… Oui c’est une option il ne faut pas l’écarter.

Nous vous proposons plutôt  aujourd’hui d’explorer la création/reprise d’entreprise, et peut être de vous inspirer du parcours de ce startupeur comme on les appèle dans l’écosystème des incubateurs.

logo32x32

HK : Bonjour Tanguy, merci pour cette interview. Alors dis-nous, qui es-tu d’où viens-tu?

 TC : Bonjour hyperbolyk.  Je suis Tanguy donc, je suis diplômé d’EMLYON et j’ai fait mes armes au coeur de Startups proposant déjà des mises en relation : Zensoon.com et BrandandCelebrities.com.
L’entrepreneuriat a toujours été une intuition, dès le début de mes études et EMLYON était l’école qu’il fallait pour cela. Mes expériences en startup ont confirmé mon envie de me lancer. Quand on développe une boîte, la vraie pression est la, et c’est ce qui me motive, à lier au plaisir de faire 1000 choses différentes par jour et à la dimension créative et libre de mon travail par rapport à un métier plus défini.

HK :  Pourquoi as-tu choisi l’Entrepreneuriat plutôt qu’un parcours de salarié plus « classique ». 

TC: Je n’ai pas hésité à me lancer,  jeune, car je pense que mon relatif manque d’expérience est compensé par mon enthousiasme et ma flexibilité. J’ai presque envie de dire par mon « inconscience » finalement. J’ai toujours admiré les vrais entrepreneurs, ceux qui quittent leur situation de cadre pour vivre cette aventure.


HK : Startsquare est, si j’ai bien compris,  une plateforme web qui facilite la rencontre entre des projets scientifiques et ceux qui sont capables d’en faire des entreprises innovantes. Est- ce bien de cela dont on parle ? 

TC : Tout à fait. Startsquare, c’est LA plateforme de l’entrepreneuriat technologique. C’est simple, on est un peu comme le Leboncoin du projet entrepreneurial. Une plateforme où ceux qui cherchent des projets à porter sont à même de voir en un clic l’ensemble de la recherche française et où ceux qui gèrent la recherche ont enfin accès aux viviers d’entrepreneurs français.


HK : Cette idée vient d’où, comment a démarré l’aventure Startsquare, l’Entrepreneuriat technologique? 

TC : Après plusieurs expériences dans le domaine de la mise en relations avec ZenSoon.com et BrandAndCelebrities, j’ai démarré l’aventure Startsquare avec trois associés expert en innovation, valorisation de la recherche et développement Web.
Nous sommes parti d’un constat simple. Chaque année, de nombreuses structures publiques comme privées développent des technologies innovantes dans tous les secteurs: Nucléaire, robotique, chimie, biotech etc… A l’issu de leur travail de recherche, dans de nombreux cas, ces structures souhaitent mettre ces nouvelles technologies sur le marché. Mais se lancer dans le développement commercial d’une technologie n’est pas à leur portée.

Elles cherchent donc à rencontrer des entrepreneurs capables de les transformer.

C’est là que nous intervenons, a ce moment précis où les structures de recherche on besoin d’identifier les quelques profils qui correspondent au projet.


HK : En quelque sorte vous êtes le Meetic de l’Entrepreneuriat technologique ? 

TC : Exactement ! Notre métier c’est la mise en relation, de la même façon que Meetic va vous servir toutes les blondes aux yeux verts, on est capables de donner les bons profils ou les bons projets. Ensuite c’est à vous de concrétiser au premier café ! (rires)


HK : Mais alors quels sont les freins au développement de l’entrepreneuriat si d’un côté de nombreux projets sont en attente et de l’autre les profils compétents aussi ? 

TC : La recherche  en France est un millefeuilles institutionnel  mais sa productivité  n’a rien à envier aux USA ou aux autres pays. Nous sommes à ce jour en discussion avec l’ensemble des acteurs mais coordonner tout ce réseau prend du temps. Une trentaine de projets sont déjà en ligne, et pour vous lancer un seul suffit.


HK : Comment peuvent faire nos lecteurs pour en savoir plus sur Startsquare et sur l’Entrepreneuriat technologique ? 

TC : Le plus simple pour en savoir plus sur l’Entrepreneuriat technologique, c’est d’aller visiter notre site  www.startsquare.io ,  et de nous suivre sur Twitter : @startsquare

Mais avant vous pouvez regarder cette petite vidéo qui vous explique tout, cliquez ici vimeo.com/137963768


HK : Merci beaucoup Tanguy, tout cela est vraiment très inspirant.

Combien d’actifs, jeunes et moins jeunes ont l’envie d’entreprendre mais ne sautent jamais le pas faute d’idée? Et bien voilà, le problème est résolu.


Startsquare_Consumer - copie

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager. 

Retrouvez-nous également sur Twitter et likez notre page Facebook : https://www.facebook.com/hyperbolyk

Des gestes simples pour soutenir le projet hyperbolyk.

Un grand Merci par avance.


Vous voulez publier un article sur notre Blog, en lien avec l'emploi, le recrutement, la formation, la reconversion professionnelle, la gestion des carrières et des compétences ? N'hésitez pas à nous contacter on adore ouvrir nos pages aux partenaires !