Comment utiliser les réseau sociaux pour votre carrière ? 

Qui parmi vous se souvient du temps ou internet n’existait pas ? Je ne parle pas des réseaux sociaux mais bien du Web. Moi en tout cas je m’en souviens. De son apparition aussi et de l’excitation provoquée par le sentiment qu’avec son arrivée le monde vous appartenait. Que grâce à un compte de messagerie (Caramail si tu m’entends) et aux mails vous pouviez communiquer avec des personnes partout en France et dans le monde en temps réel… Oui communiquer.

Quant au réseaux sociaux ils ont fait leur apparition il y moins de 15 ans, 2003 pour Linkedin. Viaduc voit le jour en 2004 (et deviendra Viadeo en 2007), tout comme Thefacebook. Twitter arrive en 2007 seulement (je le classe aujourd’hui pour cet article dans la catégorie réseau social même si … amis puristes ne m’en voulez pas).

Et voilà qu’aujourd’hui impossible de parler recherche d’emploi, carrière, reconversion sans évoquer les réseaux sociaux ! Voici donc nos recommandations pour mieux appréhender les réseaux sociaux et les intégrer à vos plans de carrières.

Le Sens précède la technique : desserrer les 3 freins principaux.

J’ai accompagné ces 10 dernières années des actifs de tous âges, à l’utilisation des réseaux sociaux dans leur recherche d’emploi, et j’ai remarqué qu’il y avait 3 freins principaux à une prise en main efficace.

1er frein

Le premier frein, c’est d’avoir l’impression que c’est compliqué les réseaux sociaux, qu’il y a beaucoup d’options, envoyer message, sécuriser son compte, pi « c’est quoi cette histoire de haschtagg ! », « se créer un compte est anxiogène pour moi », « j’ai honte de demander quelque chose aux autres », « je n’ai pas le temps de jouer sur le net moi», « pour moi les réseaux sociaux c’est du paraitre». Autant de verbatim pour décrire 2 choses : la méconnaissance de ce que sont les réseaux sociaux et surtout la peur face à ce que je ne connais pas. Concernant la technicité, je ne connais personne qui ne puisse, dès lors qu’il en éprouve l’envie et la motivation, s’approprier «l’ ergonomie » de ces réseaux sociaux. Si vous êtes jeunes c’est presque inné. Si vous avez mon âge rappelez-vous quand il a fallu apprendre à taper sous Word, ou créer ses premiers mails avec CC et CCI. On y est tous arrivé, ma mère aussi c’est pour dire !

2nd frein

Le second frein est donc plus psychologique et vient de la croyance que les réseaux sociaux seraient synonymes de voyeurisme, de superficialité, d’intrusion dans la vie personnelle, j’en passe et des meilleurs. « Je préfère les vraies relations au relations numériques ! ». Comme justification à leur réticence à utiliser les réseaux sociaux nombre m’ont également souvent renvoyé çà : « Internet, internet, c’est bien mais je préfère l’humain ! ». J’abonde. Et je leur répondais « Vous avez tout à fait raison n’oublions pas la vraie vie, et d’ailleurs dites moi ce que vous faites dans la vraie vie pour développer votre réseau ? Etes-vous membres d’associations professionnelles ? Participez-vous régulièrement à des afterworks ou des matinales professionnelles ? Vous vous rendez souvent à des mini-conférences pour y croiser des pairs ? Savez-vous ce que sont devenus vos anciens collègues?». Les réponses étaient rarement positives. Et vous d’ailleurs qui nous lisez, vous en êtes où de votre réseau ?

3ème frein

Le 3ème frein je vais vous l’écrire sous la forme d’une question qui m’a été posée 1 000 fois « Ca sert à quoi les réseau Sociaux ? ». Haaaaaaaa en voilà une question qu’elle est bonne ! Et bien oui, c’est la première question à se poser avant d’utiliser «techniquement » les réseaux sociaux. Il convient de donner du sens à cette utilisation. Avant de vous questionner sur le COMMENT utiliser Twitter, Linkedin ou « WhatsChat » vous devez vous demander POURQUOI les utiliser.

3 bonnes raisons d’utiliser les réseaux sociaux pour trouver un job ou en changer

En préalable vous allez devoir vous pencher… sur vous ! Première étape remplir votre profil. Et là pas de secret vous devez vous interroger sur Qui vous êtes ? (Professionnellement) et Où allez-vous ? (Professionnellement aussi). Une sorte de Bilan oui, savoir d’où vous venez pour mieux réfléchir à où vous allez. De ceci ressortira une « roadmap » qui va guider le Comment vous allez utiliser les réseaux sociaux.

1 – Mettre en avant vos compétences : la plus simple peut être des raisons et la plus répandue 

Vos profils Linkedin et viadeo vont devenir de véritables vitrines sur lesquels vous allez exposer vos talents. Votre profil va devenir un prolongement de votre CV, quelque chose de plus étoffé qu’un simple A4, plus détaillé, incluant éventuellement des liens sur certaines de vos productions (un rapport, des publications, une vidéo d’une de vos interventions professionnelles par exemple).

Vous allez pouvoir tout dire sur vos compétences et vos motivations, en long en large et en travers (ce que vous ne ferez pas sur votre CV !). Le recruteur qui s’empare de votre CV va dans plus de 80 % des cas aller voir sur Google qui vous êtes. Autant lui servir sur un plateau social les informations qu’il recherche non ? Et selon une récente étude Viadéo, 88 % des recruteurs seraient présents sur les réseaux sociaux. Le premier avantage à utiliser les réseaux sociaux cité par les recruteurs est « l’accès à un large vivier de candidats (69%) » talonné par « la facilité et la simplicité de la prise de contact (64%) ». 50% des recruteurs interrogés mettent également en avant « la possibilité de dénicher des profils qui ne se trouvent pas ailleurs » précise encore cette étude.

Vous n’êtes pas en recherche d’emploi ? Pas de problème, indiquez dans votre profil votre statut actuel, mais laissez tout de même les recruteurs visiter votre profil. Sait-on jamais… Et cela nous fait une bonne transition pour la seconde raison.

2 – Etre connu et reconnu : exister au-delà d’un simple CV

Tout d’abord, et a minima, vous allez, sur les réseaux sociaux, reprendre contact avec les personnes que vous avez côtoyées ou que vous côtoyez actuellement. Anciens camarades d’écoles, anciens clients, fournisseurs, collègues. Une façon simple pour commencer à se (re)créer un réseau professionnel. Un moyen rapide pour prendre des nouvelles mais également pour en donner, notamment en ce qui concerne votre situation. (en poste et développe son réseau ou à la recherche de nouveaux challenges par exemples)

Mais votre présence sur les réseaux sociaux va aussi vous permettre de « prendre la parole », de vous immiscer dans des groupes de pairs, d’homologues, de vous positionner en « expert » qui s’adresse à des experts sur des sujets précis. Vous êtes documentaliste ? Vous allez pouvoir vous exprimer dans des groupes dédiés à la veille et la documentation pour mettre en avant vos connaissance, répondre aux questions de personnes « moins expertes » que vous, relayer des informations dans votre secteur…bref être une ressource pour les autres et partager vos savoirs. Ainsi, en communicant de manière professionnelle sur vos talents, vous multipliez les possibilités d’être repéré par un recruteur et vous lui confirmez que ce qu’il lu sur votre CV est avéré. Linkedin propose enfin la possibilité de poster des articles, de vous créer une sorte de blog intégré. N’hésitez pas, quand vous serez familiarisé à l’utilisation des réseaux sociaux, à prendre la plume.

3 – Faire de la veille : rester au contact des évolutions de son métier

Vous êtes timide ? Où simplement avant de vous exprimer sur les réseaux sociaux (comme dans la vraie vie d’ailleurs) vous avez besoin d’observer d’abord ? Bonne idée. Observez, lisez, imprégnez-vous en premier lieu en étant spectateur de ces groupes et de ces réseaux sociaux (mais en respectant a minima le point 1). Ils vous permettent d’accéder à des informations ciblées, en liens avec les évolutions technologiques, juridiques, humaines, de vos secteurs d’activités. Et si vous envisagez de vous réorienter, les réseaux sociaux vous donne la possibilité d’acquérir les connaissances, d’acquérir le  jargon, sur d’autres métiers sans avoir besoin de rencontrer physiquement vos interlocuteurs (pour l’instant). A vous de bien choisir les personnes à qui vous allez proposer une connexion réseau. Il faut qu’elles soient en lien avec votre secteur d’activité ou avec votre projet d’évolution professionnelle. Sachez également repérer les « influenceurs » et les groupes de professionnels les plus actifs.

Vous n’avez donc plus d’excuses. Bon réseautage !


Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez probablement celui-ci :

https://www.hyperbolyk.com/formation-professionnelle-ou-reunion-gagnez-en-efficacite

N’hésitez pas à partager ! Un geste simple pour soutenir Hyperbolyk. Un grand Merci par avance.

Retrouvez-nous également sur Twitter et likez notre page Facebook.

Vous voulez publier un article sur notre Blog, en lien avec l’emploi, le recrutement,la formation professionnelle, la reconversion professionnelle, la gestion des carrières et des compétences ? N’hésitez pas à nous contacter, on adore ouvrir nos pages aux partenaires : hello@hyperbolyk.com